Identification

Email :

Mot de passe :

Mot de passe oublié


"Conformément aux règles du code de déontologie de la profession, certaines rubriques de ce site ne sont accessibles qu'avec l'identifiant et le mot de passe que votre vétérinaire vous a délivré lors d'une consultation."

Actus Clinique

Consultez les dernières actualités de votre clinique vétérinaire

Accueil > Actualité générale

La rupture des ligaments croisés

Comme nous, les chiens et les chats peuvent souffrir d’une rupture des ligaments croisés.
Voici quelques explications mais aussi les solutions qui existent.
 

Qu’est-ce que les ligaments croisés ?

Dans le genou, les ligaments croisés servent à stabiliser le genou dans les mouvements de torsion. Ils sont attachés au fémur et au tibia et forment une croix, d’où leur nom ! C’est le ligament croisé antérieur qui est primordial dans le genou du chien et du chat car il empêche l’avancée du tibia lorsque le genou se pose. C’est donc lui dont on parle principalement lorsque l’on évoque une rupture du ligament croisé.
 

Comment est-ce que le ligament se rompt ?

Le ligament peut se rompre soudainementlors d’un exercice physique principalement chez les chiens sportifs ou lors d’un accident ainsi que chez les chats. Le ligament peut aussi s’user lentement : on parle de rupture partielle chronique jusqu’à ce qu’il casse complètement. Ce dernier cas entraîne une forte inflammation et le développement d’arthrose. L’arthrose apparaît d’ailleurs assez vite quand le ligament est rompu et provoque de fortes douleurs.

 
Quels sont les symptômes de rupture du ligament croisé ?

Lorsque l’origine est accidentelle, une boiterie soudaine apparaît sur le membre postérieur, avec suppression d’appui totale.
Lorsque la rupture est partielle, la boiterie est moins franche, parfois même pas décelée par le propriétaire. Une augmentation du volume du genou peut apparaître.

 
Comment le diagnostic est-il posé ?

L’examen clinique et orthopédique ainsi que les circonstances d’apparition de la boiterie permettent d’orienter le vétérinaire. La présence d’une forte instabilité au niveau du genou laissant le tibia avancer au-delà de la barrière anatomique confirme le diagnostic. Un examen radiographique permet d’évaluer l’évolution des lésions, de l’arthrose…
 

Quel traitement peut être proposé ?

Le traitement médical anti-inflammatoire permet de limiter la douleur mais ne limite pas l’instabilité du genou. La chirurgie est donc une solution de choix.
Plusieurs techniques existent. Le chirurgien la choisit en fonction de chaque cas : prothèse ligamentaire, modification de l’orientation du plateau tibial…
La rééducation par physiothérapie, hydrothérapie, ostéopathie… aide à la bonne récupération post-chirurgicale. Bien sûr, une perte de poids peut être préconisée. Toute difficulté locomotrice chez le chien et le chat doit être prise en compte rapidement afin de mettre en place un traitement efficace dans les délais les plus courts possibles. 

Contact

Clinique vétérinaire • soins • nouveaux animaux de compagnie • chirurgie • canins • félin • bien-être

Site réalisé par Vetoonline